Comment gérer les attaques homophobes sur les réseaux sociaux ?

Ziipr_homophobie_reseaux_sociaux

Les réseaux sociaux sont un moyen fantastique pour se connecter avec ses proches ou des membres de sa communauté, mais ils présentent également certains risques. En effet, certaines personnes profitent de l’anonymat offert par internet pour se permettre des commentaires abusifs et homophobes, ce qui peut avoir des effets dévastateurs sur la santé mentale et l’estime de soi des LGBT (notamment des plus jeunes). L’inter-LGBT, Le Refuge et Facebook ont lancé le guide LGBT+ : adoptons des comportements bienveillants sur Internet. Voici quelques conseils à respecter pour faire d’internet un espace plus inclusif.

 

Défendre les autres utilisateurs

Les attaques homophobes sur les réseaux sociaux ont différents degrés de gravité, qui vont de l’usage du mot « PD » en tant que « plaisanterie » au harcèlement généralisé d’une personne en raison de son orientation sexuelle. Dans ces cas là que faire ?

Si quelqu’un d’autre est attaqué et que vous vous en sentez capable, intervenez, et défendez vos amis et vos contacts. Vous pouvez également soutenir les utilisateurs LGBT en likant/partageant leurs messages positifs sur la communauté et leurs réponses à des commentaires homophobes.

La mobilisation collective aide, dans ce genre de situation. Par exemple, le hashtag #LesHomosDoiventSeFaireSoigner était devenu un des sujets tendances de Twitter, mais grâce à la mobilisation des utilisateurs, il avait fini par se faire supplanter par #LesHomophobesDoiventSeFaireSoigner.

Reporter les propos malveillants

Ne retweetez pas les propos homophobes, ça leur donne de la visibilité. En revanche, vous pouvez faire une capture d’écran pour pouvoir ensuite dénoncer les propos concernés.

Sur Facebook, le bouton « signaler » est présent sur tous les contenus et vous permettent de reporter toute publication qui vous dérangerait. Si un utilisateur vous harcèle personnellement, vous pouvez le supprimer de votre liste d’amis, et le bloquer pour éviter qu’il ne revienne vous importuner, et le signaler aux autorités le cas échéant.

Demander de l’aide

Même virtuelle, une attaque homophobe reste violente. Si vous vous sentez choqué par quelque chose qui est arrivé en ligne, n’hésitez pas à en parler à votre entourage pour obtenir du réconfort, ou à contacter la plate-forme téléphonique de SOS homophobie qui saura vous procurer les conseils nécessaires.

 

N’oubliez pas, dans tous les cas, que ce ne sont pas les insultes de quelques personnes derrière leurs écrans qui définissent qui vous êtes. Bien que ces propos soient grave, ils ne doivent pas remettre en cause l’image que vous avez de vous-même.

 

Télécharger Ziipr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *