Un homme homosexuel sur cinq a déjà subi des discriminations du fait de son orientation sexuelle

Stop Homophobia

Alors que la Marche des Fiertés a eu lieu le 24 juin à Paris, Ziipr, l’application de rencontres gay, 100% gratuite et sans publicité, a réalisé une enquête auprès de ses utilisateurs afin de connaître leur perception de l’homosexualité en France.*

Une orientation sexuelle encore difficile à évoquer en public

HTFile-1.ashx 

Participer à la Marche des Fiertés en 2017 est devenue un événement commun pour de nombreuses personnes quelque soit leur orientation sexuelle. Pourtant, selon une enquête de Ziipr, l’application de rencontres gay, seul un tiers des répondants (34%) pense que l’homosexualité est bien acceptée en France. Un ressentiment qui entraîne une certaine discrétion quant au fait d’échanger librement à propos son homosexualité. En effet, seulement 36% des utilisateurs de Ziipr évoquent leur orientation sexuelle de manière libérée en société.

 

HTFile.ashx 

Un homme homosexuel sur cinq a déjà subi des discriminations

Être homosexuel en France aujourd’hui est encore parfois une situation difficile à vivre pour nombre d’entre eux. En effet, un homme homosexuel sur cinq (20%) a déjà subi des discriminations du fait de son orientation sexuelle. Un chiffre effrayant mais malheureusement en corrélation avec les résultats de l’association SOS-Homophobie qui a recensé 1 575 témoignages de personnes victimes d’homophobie en 2016, soit une hausse de 19,5% par rapport à l’année 2015.

 

Paris pas forcément plus ouvert que la Province

 HTFile-3.ashx

Alors que le grand public pourrait penser que l’homosexualité est davantage acceptée dans la capitale, 51% des sondés pensent que les gays ne sont pas mieux acceptés à Paris qu’en province.

Cédric Brochier, porte-parole de Ziipr, réagit à cette enquête : « Nous savons que l’acceptation de l’homosexualité par la société française est un combat de tous les jours. C’est pourquoi nous participons à la marche des Fiertés 2017 à Paris  (Ziipr aura un char en association avec Garçon Magazine), après celle de Lyon en 2016. Nous voulons montrer explicitement notre soutien à la communauté LBGT afin de lutter contre les discriminations qu’ils subissent et délivrer des messages de prévention qui nous tiennent à cœur ». 

 

* enquête réalisée auprès de 5 586 utilisateurs de l’application gay masculine Ziipr du 14 au 19 juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *